Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eveil personnel - Page 5

  • Réussir au féminin, c’est possible !

    Bannière Rectangle

    Les femmes à l’honneur sur Internet !


    Du 25 juin au 1er juillet, aura lieu le 1er sommet virtuel Réussir au Féminin.

    14 experts, qui représentent une réussite dans leur domaine, partageront leurs meilleures recettes de succès.

    Inscrivez vous gratuitement à l'évènement Web 'Réussir Au Féminin'

    Pendant une semaine, vous aurez accès gratuitement à 2 conférences par jour sur des aspects variés de la réussite :

    • Booster sa confiance en soi,
    • Apprendre le lâcher prise,
    • Apprivoiser l’argent,
    • Multiplier ses sources de revenus,
    • Découvrir le marketing au féminin,
    • Prendre conscience de ses richesses,
    • Réussir sa vie affective….

    Il y aura bien d'autres sujets abordés cette semaine là. Pour avoir bénéficié de conférences web sur le "Sommet de la réussite" il y a quelques mois, je ne peux que vous dire que cette approche est riche d'enseignements...

    Au delà du contenu, il y aura surtout des exercices pratiques pour vous mettre sur la voie de la réussite. Les experts ne vont pas seulement vous expliquer ce qu'ils font pour réussir, ils vont aussi vous aider à AGIR pour plus de succès dans votre vie.


    Comment faire ?

    C’est simple, il vous suffit de cliquer et de vous inscrire sur le lien suivant : Inscrivez vous gratuitement à l'évènement Web 'Réussir Au Féminin'.

    Chaque soir, vous aurez accès à 2 webconférences d'une heure chacune, tout en étant tranquillement installé chez vous.

    Et vous savez quoi ? C'est totalement gratuit !

    Alors, ouvrez vos écoutilles et faites en profiter vos ami(e)s...

    Bien à vous.

    PS : cliquez simplement sur le lien orange :

    Inscrivez vous gratuitement à l'évènement Web 'Réussir Au Féminin'

  • Voir tout comme un cadeau - Interview de Alice Herz Sommer

    Voici une vidéo qui m'a été partagée et qui m'a profondément touchée. Touchée par la simplicité de cette femme de 108 ans, déportée pendant la guerre en camp de concentration avec son fils de 5 ans. Touchée par son regard optimiste, d'ouverture et de compassion.

    Comme la personne qui me l'a adressée, je partage à mon tour cette vidéo.


  • Comment mieux communiquer avec la Communication Consciente

    cnv,communication non violente,comment mieux communiquer,comment gérer les conflits,respect,bienveillanceL’art de la communication nécessite d’être mis en œuvre. Les méthodes ne manquent pas pour nous indiquer comment réussir à mieux s’exprimer, se faire comprendre, créer du lien avec notre interlocuteur, dénouer les conflits. Pourtant," l’autre" semble toujours évoluer dans un monde dont les portes d’accès sont bien peu accessibles !

    La Communication Consciente, appelée aussi Communication Non Violente (CNV), vise à mettre en place une communication respectueuse de soi et de l’autre. Bien que parfois caricaturale dans sa mise en œuvre, elle a l’immense mérite d’inviter à une posture (de respect, d’écoute, de connection) et de proposer une méthode d’expression en 4 étapes :  

     

    1. Observer et partir des FAITS, de la situation.
    2. Identifier puis exprimer les SENTIMENTS que la situation et les faits provoquent. Cela suppose de faire le tri entre les sentiments, les jugements et interprétations.
    3. Clarifier le BESOIN qui est touché derrière le sentiment.
    4. Faire une DEMANDE concrète et négociable, exprimée de façon positive et précise.

     Ce qui peut donner concrètement :

     « Lorsque tu me dis que je suis « nul » pour peindre les volets, je me sens blessé. J’ai besoin de soutien de ta part pour apprendre et que tu me dises concrètement comment je peux m’améliorer progressivement. »

     Pas évident non ?

     Les écueils sont nombreux :  

    • éviter les jugements de l’autre en retour ou les interprétations (il fait ça, donc ça veut dire ça)
    • dire JE plutôt que le TU QUI TUE
    • développer son vocabulaire autour du RESSENTI, car ce n’est pas culturel d’exprimer ce qui se passe pour nous
    • redécouvrir nos besoins :
      • physiologiques
      • de sécurité
      • de compréhension
      • de créativité
      • d’amour, d’intimité
      • de jeu
      • de repos, de détente, de récupération
      • d’autonomie
      • de sens, de connection, etc...
    • sortir de la lutte de pouvoir et de la compétition (du qui a tort et qui a raison !)
    • sortir de la peur de se dévoiler, d’être manipulé, d’obtenir un refus face à sa demande, etc...
    • formuler une demande de façon constructive et pas un exigence (ce que je souhaite et non ce que je ne veux pas, car le cerveau n’entend pas la négation !)

    Pour en savoir plus, je vous recommande 2 livres de référence sur la CNV (cliquez sur le lien si vous voulez accéder au complément d'information sur Amazon) :

    • Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) : Introduction à la Communication Non Violente de Marshall-B Rosenberg 
       

     et

    • Cessez d'être gentil, soyez vrai : être avec les autres en restant soi-même de Thomas d'Ansembourg
     
    Belle lecture !

    Si vous avez aimez cet article et souhaitez recevoir les nouveautés, inscrivez-vous à la Newsletter en haut et à gauche,c 'est gratuit !

  • Conte de l’Homme qui émettait des souhaits sous un arbre magique

     Voici un conte que j'ai reçu de la part de Christian Godefroy et que je partage avec vous. Belle lecture.
     
     
      conte,l’arbre à souhaits,demande,préciser sa demande,créer sa vie  "Un voyageur très fatigué s'assit à l'ombre d'un arbre sans se douter qu'il venait de trouver un arbre magique, "l'Arbre à Réaliser des Souhaits".

        Assis sur la terre dure, il pensa qu'il serait bien agréable de se retrouver dans un lit moelleux. Aussitôt, ce lit apparut à côté de lui.

        Étonné, l'homme s'y installa en disant que le comble du bonheur serait atteint si une jeune fille venait masser ses jambes percluses. La jeune fille apparut et le massa très agréablement.

        « J'ai faim, se dit l'homme, et manger en ce moment serait à coup sûr un délice. » Une table surgit, chargée de nourritures succulentes.

        L'homme se régala. Il mangea et il but. La tête lui tournait un peu. Ses paupières, sous l'action du vin et de la fatigue, s'abaissaient. Il se laissa aller de tout son long sur le lit, en pensant encore aux merveilleux évènements de cette journée extraordinaire.

        « Je vais dormir une heure ou deux, se dit-il. Le pire serait qu'un tigre passe par ici pendant que je dors. »

        Un tigre surgit aussitôt et le dévora."

        Vous avez en vous un Arbre à souhait qui attend vos ordres.

        Mais attention, il peut aussi réaliser vos pensées négatives et vos peurs. En tout cas, il peut être parasité par elles et se bloquer. C'est le mécanisme des soucis. A vous d'être attentif aux demandes conscientes ou inconscientes que vous formulez et de les préciser au maximum. Vous risquez bien de n'avoir que ce que vous demandez !

  • Question de point de vue !

    Voici une histoire que j'ai reçue et que je partage avec vous.

    *********************

    homme télescope.jpgUn jour, un père se rendit à la campagne avec son jeune fils dans le but de lui montrer à quel point certaines personnes peuvent être pauvres. Ils passèrent un jour et une nuit dans la ferme d'une famille très pauvre.

    A leur retour, le père demanda à son fils :


    « Comment as-tu trouvé le voyage ? »

    « Très bien, papa ! »

    « As-tu vu à quel point certaines personnes peuvent être pauvres ? » demanda le père.

    « Ouais ! »

    « Et qu'en as-tu appris ? »

    Le fils répondit : « J'ai vu que nous avons un chien à la maison et qu'ils en ont quatre. Nous avons une piscine qui atteint le milieu du jardin et ils ont une crique qui n'a pas de fin. Nous avons placé des lampes dans le jardin et ils ont les étoiles. Notre jardin va jusqu'au trottoir et ils ont tout un horizon. »

    Lorsque le petit garçon eut fini, son père était sans voix.

    Son fils ajouta « Merci, Papa, de m'avoir montré combien nous sommes pauvres ! »

    ****************

    Tout est question de perspective et d'ouverture du coeur. Ce qui est une richesse pour l'un peut être une pauvreté pour l'autre et vice versa... Regardez bien autour de vous. Quelle autre perspective pouvez-vous avoir d'une situation ou d'une relation ? Et pour ceux qui ont vu le Cercle des poètes disparus, montez sur la table et changez de point de vue !

    Si vous appréciez ce que je vous offre par le biais de ce blog et de la Newsletter gratuite, le plus beau cadeau que vous puissiez m’offrir est de partager cette ressource avec vos proches afin qu’ils puissent s’abonner aussi (en haut et à droite du blog, en remplissant le formulaire) et en bénéficier. Merci ! 

  • Attention à ne pas perdre notre vie à la gagner

    gestion du temps,gestions des priorités,choix de vie,simplicitéVoici une petite histoire qui m'a été offerte il y a quelques années :

    Dans un petit village côtier mexicain, un bateau rentre au port.  Un américain complimente le pêcheur mexicain sur la qualité de ses poissons et lui demande combien de temps il lui faut pour les pêcher.

     

    -       " Pas longtemps", répond le mexicain.

    -       " Pourquoi ne restez vous pas en mer plus longtemps pour en attraper plus ? " demande l'américain.

    -       Le mexicain répond que ces quelques poissons suffisent à subvenir aux besoins de sa famille.

    -        L'américain demande alors ! " Que faites-vous le reste du temps ? "

    -       " Je fais la grasse matinée, je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je fais la sieste avec ma femme. Le soir je vais au village voir mes amis. Nous buvons du vin et jouons de la guitare. J'ai une vie bien remplie. "

    -       L'américain l'interrompt : " J'ai un MBA de l'université de Harvard et je peux aider. Commencez par pêcher plus longtemps. Avec les bénéfices dégagés, vous achetez un gros bateau. Avec l'argent que vous rapporte ce bateau, vous en achetez un deuxième et ainsi de suite jusqu'à ce que vous possédiez une flotte de chalutiers. Au lieu de vendre vos poissons à un intermédiaire, vous négociez directement avec l'usine, et pouvez même ouvrir votre propre usine. Vous quittez votre petit village pour Mexico City, Los Angeles, puis New York, d'où vous dirigez toutes vos affaires. "

    -       Le Mexicain demande alors : " Combien de temps cela prend-t-il ? "

    -       " 15 à 20 ans ", répond l'américain ...

    -       " Et après ? " demande le mexicain.

    -       " Après, c'est là que ça devient intéressant ", répond l'américain en riant. « Quand le moment sera venu, vous introduirez votre société en bourse et vous gagnerez des millions... "

    -       " Des millions ? Mais après ? "

    -       " Après, vous pouvez prendre votre retraite, habiter dans un petit village côtier, faire la grasse matinée, jouer avec vos enfants, pêcher un peu, faire la sieste avec votre femme, et passer vos soirées à boire et à jouer de la guitare avec vos amis ".

    Et vous, quelles sont les activités ou les pressions que vous pourriez mettre de côté pour vivre le moment présent avec ceux que vous aimez ? Postez vos commentaires sur le blog...