Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Famille recomposée : quelle place prendre vis à vis des enfants?

Voici une étude de cas qui aborde la question des familles recomposées et des conditions nécessaires à une bonne harmonie « Quel place prendre vis à vis des enfants du premier lit de mon partenaire ? »

La situation : Juliette a 37 ans. Elle a divorcé d’un premier compagnon lorsqu’elle avait 32 ans et ses deux enfants Mael et Noé sont restés vivre avec elle. Ils étaient alors âgés de 7 et 5 ans respectivement. Deux ans plus tard, elle rencontre Guillaume et ils décident de vivre ensemble. Très vite, les relations deviennent tendues. Guillaume ne supporte pas de croiser l’ex-mari de Juliette lorsqu’il vient chercher les enfants et il éprouve de la jalousie à son égard. Juliette a beau le rassurer, rien n’y fait. De plus, il critique souvent leur père devant les enfants, la façon dont il s’occupe d’eux lorsqu’il les prend le week-end et même la ressemblance que l’aîné a avec son père. Guillaume a du mal à supporter les temps d’exclusivité que Juliette consacre à ses enfants. Il dit d’ailleurs : « C’est moi ton homme et ce n’est pas normal que tu passes autant de temps avec tes enfants».

 

Juliette n’en peut plus. Elle se sent tiraillée entre ses enfants et Guillaume et joue les équilibristes pour tenter de satisfaire tout le monde, ce qui se révèle impossible. Elle décide de venir consteller sa relation de couple.

Je choisis de mettre en place Juliette, Guillaume (son nouveau partenaire), l’ex-mari et les enfants. Juliette et les enfants font face à Guillaume. L’ex-mari est sur le côté.

Les représentants des enfants précisent qu’ils sont en colère contre Guillaume, tout comme la représentante de Juliette. L’ex-mari est renfrogné et attend. Le représentant de Guillaume ne sait pas ce qu’il fait là.

 

famille recomposee arbres.jpg

La situation révèle que la loi de la hiérarchie n’est pas respectée. Les enfants sont en colère parce que leur père n’est pas respecté et que Guillaume veut prendre la première place dans le cœur de Juliette. L’ex-mari traduit lui aussi que la prévalence de sa place dans l’histoire de Juliette n’est pas reconnue.

La constellation familiale va permettre à chacun de reprendre sa juste place :

  • Le représentant de Guillaume va être amené à honorer la place de l’ex-mari et à dire qu’il l’honore dans chacun des enfants ;
  • Les enfants vont préciser à Juliette qu’ils n’ont rien à voir avec Guillaume et que l’ex-mari est leur père ;
  • Juliette va indiquer à Guillaume qu’il est son 2ème partenaire et que ses enfants ont la première place dans son cœur.

C’est en finalisant les phrases et mouvements de pacification, alors que le représentant de Guillaume en acceptait la teneur, que Juliette a senti son cœur se rouvrir vis à vis de Guillaume. Ils ont pu se regarder avec bienveillance et passer un nouveau contrat.

Le nouveau partenaire ne doit ni se substituer au père (en tentant de faire mieux et de s’impliquer en tant que parent), ni critiquer le père, car l’enfant se sent alors en déloyauté vis à vis de son père et il peut se le faire payer (maladies, mal-être, comportements à risques…).

Quand la place de chacun est respectée au sein d’une famille, l’amour et l’harmonie peuvent alors circuler plus librement...

Écrire un commentaire

Optionnel