Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

savoie

  • Savoie - Constellations familiales le 10 mars 2013

    constellations familiales,savoie,vallée des bauges,annecy,atelierJe reviens en Savoie en 2013. Le prochain atelier de Constellations familiales aura lieu dans la Vallée des Bauges à cette adresse :

    chez Marie-Line Varoqueau - "L'arbre à spirales", Le buisson 73340 LE NOYER.

    Il reste 8 places de constellés et 2 places de représentants. Coût : 85 euros et 50 euros respectivement.

    Pour vous inscrire, c'est simple, complétez le formulaire d'inscription flyer savoie.doc et renvoyez-moi vite le questionnaire préparatoire par mail Questionnaire préalable – Constellations familiales.doc.

    A très bientôt pour partager avec vous un moment d'une rare intensité.

    Psitt : pour ceux qui ne savent pas ce qu'est la constellation familiale, je vous invite à lire les articles que j'ai rédigés sur les Lois qui régissent la constellation familiale ainsi que la différence entre le rôle de "CONSTELLÉ" et celui de "REPRÉSENTANT".

    Bonne lecture.
    Sylvie 

  • Les 10 bonnes raisons de faire une constellation familiale et les 3 erreurs à éviter

    constellations familiales,bordeaux,montauban,périgueux,savoie,indications,contre indications,erreurs,raisonsLes 10 bonnes raisons de faire une constellation familiale

    Bien que cette liste ne soit pas exhaustive, elle vous permet rapidement de savoir si la démarche de « Constellation Familiale » peut vous apporter un plus… Si vous êtes concerné(e) par l’une de ces raisons, alors, n’hésitez plus ! 

    1. Vous avez du mal à prendre votre juste place : dans votre travail ou dans votre famille. Vous devez batailler pour vous faire reconnaître ou encore vous avez le sentiment de ne pas avoir de place.
    2. Vous avez une relation conflictuelle et épidermique avec un de vos enfants. Vous n’arrivez pas à l’aimer de façon inconditionnelle ou vous le voyez comme un rival.
    3. Vous vous sentez triste et déprimé(e) depuis quasiment toujours, sans qu’une raison particulière en soit à l’origine.
    4. Vous avez du mal à concrétiser vos projets (immobiliers ou autres) ou encore vous avez déjà connu une ou plusieurs faillites.
    5. Vous êtes en conflit avec l’ex-partenaire de votre conjoint ou avec l’un de leurs enfants.
    6. Vous n’arrivez pas à faire le deuil d’un grand-parent, d’un parent, d’un enfant
    7. Vous êtes en conflit avec votre conjoint et/ou ses parents.
    8. Vous êtes un ancien enfant « adultisé ». Vous avez dû prendre en charge vos parents dans votre enfance pour des raisons variées (dépression du parent, maladie, absences…).
    9. Vous souffrez d’une maladie ou d’une addiction pour laquelle vous ne trouvez pas de sens.
    10. Vous avez vécu un abus sexuel dans votre enfance ou plus tard.

    Et les 3 erreurs à éviterconstellations familiales,bordeaux,montauban,périgueux,savoie,indications,contre indications,erreurs,raisons

    1. Vouloir faire de la « voyance » et ainsi découvrir des secrets de famille.
    2. Venir par curiosité et n’avoir rien à travailler (pas d’attente, pas de problématique). Dans ce cas, il vaut mieux venir en tant que représentant pour découvrir l’outil.
    3. Venir pour régler le problème de quelqu’un d’autre (sauf s’il s’agit d’un de vos enfants mineurs)

    Vous y voyez plus clair ? Alors, si la démarche vous intéresse, vous pouvez consulter le planning des ateliers (sur Bordeaux, Montauban et Périgueux) dans la rubrique Planning et télécharger le bulletin d'inscription et le questionnaire préparatoire. C'est ici : plaquette constellations 2012.pdf et Questionnaire 2011 – Constellations familiales.pdf

    Au plaisir de vous accompagner...

     

  • Constellations familiales – 1ère loi : l’appartenance

    banc de poissons.jpgJe démarre -avec cet article- un cycle de transmission de connaissances sur les constellations familiales. Une sorte de pré-digestion de tous les livres que j’ai lus sur ce thème et de ma pratique en tant que constellatrice. J’espère qu’il vous permettra de mieux appréhender cet outil que, pour ma part, je trouve sacré, car il nous met en contact avec des Lois universelles souvent méconnues et une dimension qui nous dépassent.

     La 1ère grande Loi donc est celle de l’APPARTENANCE.

    Elle signifie que nul ne peut être exclu de son clan. Et par appartenance, on entend le DROIT d’appartenir à un système familial, d’y avoir une place, d’y être vu et reconnu (ce qui ne veut pas dire être apprécié). D'ailleurs, l'enfant fait tout ce qu'il peut pour appartenir à son système, adoptant inconsciemment les systèmes de valeurs et de croyances, les comportements du milieu dans lequel il baigne. C'est à ce prix qu'il pense pouvoir être aimé et reconnu. C'est ainsi qu'il se préserve de la culpabilité et du rejet.

    Qui donc peut appartenir à un système familial ?

    Tous vos ascendants et descendants bien sûr, vivants et morts ainsi que votre fratrie et votre conjoint.

    • C’est ainsi que les enfants morts en bas âge ou morts-nés et les fausses couches appartiennent au système.
    • Les oncles et tantes, ainsi que grands oncles et grandes tantes en font également partie.

    Toute personne dont le destin a été lié au système : par exemple, des personnes spoliées, sacrifiées ou tuées par quelqu’un de votre famille, une nourrice qui a tenu une place particulière dans la famille, des parents adoptifs et des enfants adoptifs, des parents biologiques s’il y a eu des adoptions dans la famille, etc…

    Quelles sont les raisons qui amènent le système à exclure ou rejeter certains membres de la famille ?

    Tout ce qui peut avoir engendré de la culpabilité, de la honte ou une trop grande souffrance peut être refoulé par le système et générer des non-dits et de l’exclusion.

    • Ainsi, les personnes mortes en couches, les suicidés, les handicapés, les meurtriers, les personnes ayant fait de la prison, les femmes tondues après la guerre, etc… sont souvent occultés par le système et de ce fait non reconnus.

    Or nous verrons plus tard, que le système ne supporte pas l’exclusion et que dans ce cas un « innocent », un descendant de cette personne exclue, se chargera de son destin pour montrer qu’il y a un exclu à accueillir. Tant que sa place ne lui sera pas rendue, « l’innocent » vivra une vie par procuration, reproduisant les problématiques de son aîné et vivant une vie, ressentant des émotions qui ne lui appartiennent pas.

    Lors de mon prochain article, nous découvrirons que cette première loi s’articule également avec une autre Loi LA HIERARCHIE.