Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eveil personnel - Page 4

  • Y a-t-il une vie après?

    jumeaux.jpgVoici une petite histoire que je partage avec vous :-)

    Deux bébés discutent dans le ventre de leur mère :


    - Bébé 1 : Et toi, tu crois à la vie après l’accouchement ?

    - Bébé 2 : Bien sûr. C’est évident que la vie après l’accouchement existe. Nous sommes ici pour devenir forts et nous préparer pour ce qui nous attend après.

    - Bébé 1: Pffff... tout ça, c’est insensé. Il n’y a rien après l’accouchement ! A quoi ressemblerait une vie hors du ventre ?

    - Bébé 2 : Eh bien, il y a beaucoup d'histoires à propos de "l'autre côté"... On dit que, là-bas, il y a beaucoup de lumière, beaucoup de joie et d'émotions, des milliers de choses à vivre... Par exemple, il paraît que là-bas on va manger avec notre bouche.

    - Bébé 1 : Mais c’est n’importe quoi ! Nous avons notre cordon ombilical et c’est ça qui nous nourrit. Tout le monde le sait. On ne se nourrit pas par la bouche ! Et, bien sûr, il n’y a jamais eu de revenant de cette autre vie... donc, tout ça, ce sont des histoires de personnes naïves. La vie se termine tout simplement à l’accouchement. C'est comme ça, il faut l'accepter.

    - Bébé 2 : Et bien, permet moi de penser autrement. C'est sûr, je ne sais pas exactement à quoi cette vie après l’accouchement va ressembler, et je ne pourrais rien te prouver. Mais j'aime croire que, dans la vie qui vient, nous verrons notre maman et elle prendra soin de nous.

    - Bébé 1 : "Maman" ? Tu veux dire que tu crois en "maman" ??? Ah ! Et où se trouve-t-elle ?

    - Bébé 2 : Mais partout, tu vois bien ! Elle est partout, autour de nous ! Nous sommes faits d'elle et c'est grâce à elle que nous vivons. Sans elle, nous ne serions pas là.

    - Bébé 1 : C’est absurde ! Je n’ai jamais vu aucune maman donc c’est évident qu’elle n’existe pas.

    - Bébé 2 : Je ne suis pas d’accord, ça c'est ton point de vue. Car, parfois lorsque tout devient calme, on peut entendre quand elle chante… On peut sentir quand elle caresse notre monde… Je suis certain que notre Vraie vie va commencer après l’'accouchement.

  • Et si nous étions « parfaits » !

    FleurBlanche.jpg
    La randonnée en montagne a ceci de particulier qu’elle invite à la méditation en action. Alors que je m’émerveillais devant la flore des montagnes pyrénéennes, je me suis dit que les fleurs étaient réellement PARFAITES : délicates, colorées, robustes, toutes différentes et participant au paysage global. Un régal pour l’oeil et le coeur.

    De fil en aiguille (ou plutôt de dénivelé en dénivelé!) il m’est venu à l’esprit que l’Etre Humain est lui aussi PARFAIT en essence. Evidemment, c’est ce que nous disent tous les enseignements des Maîtres sur la Planète ! Mais, le fait de le sentir là dans ces montagnes et de l’intégrer dans mes cellules est très différent.

    L’éducation tend souvent à démontrer à l’enfant qu’il N’EST PAS ENCORE ASSEZ BIEN et que pour être aimable et aimé il convient qu’il soit parfait, du point de vue des parents ou des éducateurs et plus tard de son manager ou de son conjoint. Dans ce cas, « parfait » signifie conforme aux attentes, à un modèle imposé. L’enfant comprend vite qu’il DOIT ETRE MIEUX QUE CE QU’IL EST. Or, ce but est inatteignable puisque dès qu’un mieux se manifeste, l’injonction reste valide : être à nouveau mieux que ce qu’il est devenu. C’est une course en avant qui ne permet pas de se gratifier, de nourrir l’estime de soi et de se sentir bien. Elle met l’enfant ou l’adulte qu’il est devenu devant le fait qu’un « mieux » est au-delà et ailleurs. D’où des frustrations, d’où la difficulté à se récompenser de ses réussites, d’où une estime de soi déficiente.

    Ne serait-il pas plus astucieux de FAIRE DE SON MIEUX à chaque instant, sachant que nous SOMMES déjà parfaits en essence ? de devenir simplement l’être que nous sommes déjà et qui cherche à émerger et à se manifester ? de donner le meilleur de soi-même et d’en faire profiter le monde ?

    Je partage avec vous la vue d’un lac en montagne, découvert après 2 heures d’ascension d’un dénivelé de 700 mètres. La beauté, ça coupe aussi le souffle...LacDEir2.jpg

    psitt : voir aussi l’article que j’ai écrit il y a quelque temps sur la croyance limitante « sois parfait ».

  • Qu’est-ce qu’une croyance et quel est son impact sur l’estime de soi?


    croyances,postulats,modèle du monde,pnl,croyances limitantes,croyances aidantes,se reprogrammer,affirmations positivesVotre estime de soi ne se fonde pas en premier sur le mérite de ce que vous faites ou avez fait, mais sur le sentiment que vous êtes quelqu’un qui a de la valeur et de l’importance.

    L’estime de soi repose sur des postulats que vous avez sur vous-même, sur des croyances. Elles ont été apprises dans l’enfance et proviennent de tentatives précoces pour obtenir de l’attention des parents ou du fruit de vos expériences.

    Certaines croyances sont aidantes, d'autres sont limitantes voire enfermantes. Par exemple, vous pouvez entretenir sur vous-même la croyance : « Je suis nul, ne j'y arriverai jamais », ou bien « Je m’en sortirai toujours ». Ces croyances se présentent comme des convictions fortes, des vérités qui ne sont pas remises en question.

    Quand ces croyances sont négatives, vous acceptez les problèmes qu’elles vous causent, faute de voir qu’elles ne sont que des hypothèses plus ou moins utiles. En effet, la croyances fonctionne comme une paire de lunettes déformantes qui modifie votre perception du monde.

    L’ensemble des croyances que vous avez sur nous-même, les autres, la vie, l’amour, le travail, constitue votre « modèle du monde ». Aucun modèle du monde n’est plus vrai qu’un autre.

    Certains sont plus aidants que d’autres : avoir les croyances que l’on est capable d’affronter les difficultés de la vie, que toute situation est riche de possibles, que l’on mérite d’être aimé et de réussir, rend certainement la vie plus facile que d’entretenir les valeurs contraires (Je n’y arriverai pas, c’est bouché, personne ne s’intéresse à moi).

    Le système de croyances que vous avez se traduit généralement dans vos comportements, ce qui influe sur votre environnement. Ainsi, vous créez inconsciemment par vos comportements des situations qui correspondent à vos croyances et qui les vérifient. Et par conséquent, vous renforcez vos croyances !

    Face à une situation donnée, si je crois que pour moi, « tout est bouché », je ne verrai sans doute pas les solutions possibles, et je « constaterai » que décidément tout est bouché. En revanche, si j’ai la croyance qu’il y a toujours moyen de s’en sortir, il y a fort à parier que cette fois encore, je trouverai une bonne solution !

    Certaines personnes sont constamment critiques vis-à-vis d’elles-mêmes. Elles entretiennent la croyance que si elles arrêtent de se critiquer, elles n’auront plus aucune chance de s’améliorer. Pourtant, il y a une autre façon de s’améliorer.

    Vous pouvez commencer à identifier vos croyances limitantes puis vous « reprogrammer » par la répétition d’affirmations aidantes et réalistes.

    Par exemple, vous pouvez affirmer « Je mérite et j’ai le droit d’être aimé », « je suis une personne digne de respect », « j’ai de la valeur », « je vois la réussite dans tout ce que j’entreprends », etc. Si vous pesez 150 kg, ne dites pas "Je suis mince" (ce que vous ne pourriez absolument pas croire) mais "Je me rapproche chaque jour de mon poids idéal". Plus vous le répéterez avec conviction (même si au début vous n’y croyez pas), plus la croyance va s’installer et plus vous serez en mesure d’adopter des comportements cohérents avec ces nouvelles croyances et donc de changer votre environnement et votre vie.

    S’accepter, c’est être son propre ami et se traiter avec bienveillance, considération et respect 

     

    NB : Dans une prochaine note, je vous parlerai des 5 grandes croyances limitantes identifiées par la PNL.

    Pssitt : pensez à laisser un commentaire à la fin de cette note (il faut cliquer sur le mot commentaire en orange), sur vos expériences et les croyances limitantes que vous avez réussi à débusquer. Belle réussite à vous !

  • Quelques citations sur l’amour et le couple

    couple mains lies.jpg"Vous pouvez tout faire, penser ou croire, posséder toute la science du monde, si vous n'aimez pas, vous n'êtes rien." Marcelle Sauvageot

    *****

    "Nous sommes tous à la recherche de cette personne unique qui nous apportera ce qui manque dans notre vie. Et si on ne parvient pas à la trouver on n'a plus qu'à prier que ce soit elle qui nous trouve..." Desperate Housewives

    *****

    "Et nous sommes encore tout mêlés l'un à l'autre. Elle à demi vivante et moi mort à demi." Victor Hugo

    *****

    "L'amour est comme la fièvre, il naît et s'éteint sans que la volonté y ait la moindre part". Stendhal

    *****

    "Nous ne sommes faits que de ceux que nous aimons et de rien d'autre". Christian Bobin

    *****

    "Changer son couple plutôt que changer de couple". Sylvie et Moïse Bergeron

    *****

    NB : Vous aussi, partagez vos citations sur le couple en laissant un commentaire !


     

  • Oser, c’est risqué !

    3 singes humains.jpgRire, c'est risquer de paraître idiot.

    Pleurer, c'est risquer de paraître sentimental.

    Aller vers quelqu'un, c'est risquer de s'engager.

    Exposer ses sentiments, c'est risquer d'exposer son moi profond.

    Présenter ses idées, ses rêves à la foule, c'est risquer de les perdre.

    Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en en retour.

    Vivre, c'est risquer de mourir.

    Espérer, c'est risquer de désespérer.

    Essayer, c'est risquer d'échouer.

    Mail il faut prendre des risques, car le plus grand danger dans la vie, c'est de ne rien risquer du tout !

    Celui qui ne risque rien ne fait rien, n'a rien, n'est rien. Il peut éviter la souffrance et la tristesse, mais il n'apprend rien, ne ressent rien, ne peut ni changer, ni se développer, ne peut ni aimer, ni vivre.

    Enchaîné par sa certitude, il devient esclave, il abandonne sa liberté.

    Seuls ceux qui risquent sont libres.

    (Auteur inconnu)

  • Boostez votre confiance en soi par la "dynamique mentale"

    ecoute.jpgLa "dynamique mentale" est une méthode inspirée de la sophrologie avancée et du training autogène. Elle permet de tirer le meilleur parti de soi-même et d'utiliser les pouvoirs secrets de notre cerveau.

    Les bénéfices de cette approche sont nombreux :

    • Retrouver un calme intérieur, 
    • Eliminer l'anxiété, l'angoisse,
    • Améliorer sa santé et son niveau d'énergie en se ressourçant, etc...

    Comme il n'est pas toujours facile de suivre un séminaire sur ce thème, vous pouvez aussi travailler tranquillement depuis votre domicile, grâce à une série de 6 CD audio enregistrés.

       http://www.club-positif.com/psp/produits/item.php?id=80a143313

    Un façon différente de s'occuper de soi !

    Belle découverte...