Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

confiance en soi

  • Stage Choisir d’Etre Soi du 12 au 17 juin 2018

    Du 12 juin 18h au 17 juin 2018 14h

    à Saint-Médard-d’Excideuil (24)

    Inscrivez-vous AVANT le 5 jui7 2018

    5 jours au vert en Dordogne pour oser être vous-même et décider de l’offrir à soi et au monde !

    Oser être soi-même ne s’apprend ni avec ses parents, ni à l’école. Bien au contraire ! Nous avons en fait été hypersocialisés au mépris de notre véritable identité. La vie et ses expériences nous invitent souvent à nous retrouver, à nous affirmer avec confiance, et nous cherchons en nous le mode d’emploi qui nous fait défaut.

    Cliquez sur Bulletin d’inscription pour tous les détails pratiques.

    Lire la suite

  • Conte de la petite Lily qui voulait juste qu'on l'aime

    Lily est une petite fille de 6 ans un petit peu triste. Un petit peu triste comme savent l’être les petites filles qui n’ont plus leur papa près d’elle. Un jour, son papa et sa maman se sont disputés et puis, du jour au lendemain, ils se sont quittés. Lily est restée avec maman. Au début, Lily a cru que papa reviendrait, que c’était une comédie que tous les deux se faisaient. « Comédie », c’est le mot que maman emploie quand elle, Lily, ne veut pas manger sa soupe par exemple. Alors, maman dit : « arrête de faire la comédie, Lily».

    Finalement, papa n’est pas revenu et maman est restée seule quelque temps jusqu’à ce qu’elle annonce qu’elle avait un nouvel amoureux. Lily trouve ça drôle que maman ait un amoureux parce que d’habitude, les amoureux c’est pour les jeunes. Enfin, maman dit qu’elle est encore jeune, mais quand même.

    Lire la suite

  • L’histoire de Clotilde qui ne connaissait pas sa valeur

    MC900341859.JPGClotilde a 22 ans. Son petit nez retroussé et ses taches de rousseur lui valent souvent des remarques moqueuses de ses camarades de promo. « T'as pris le soleil derrière une passoire ! » ou « Tu joues de la trompette sans instrument ? ». Clotilde sourit bravement, mais ça la vexe. Déjà que depuis toujours elle a entendu ses parents lui seriner « Je ne sais pas comment tu te débrouilles ma pauvre fille, mais t'es toujours mal fagottée. Regarde ta sœur et prends exemple  ! ».  Des efforts, elle en a fait des tonnes. Pour être bonne en classe, réussir son concours. Tantôt elle était la meilleure et là elle se sentait exister, tantôt elle rejoignait le peloton des « corrects» et alors là le moral était en berne. C'est d'ailleurs ça son problème si elle y pense. Si elle se compare aux autres, elle n'est jamais assez bien. Trop ceci ou pas assez cela. C'est fatigant à la fin ! En même temps, si elle ne se compare à personne elle ne sait pas ce qu'elle vaut. Étrange ! N'aurait-elle pas de valeur en tant que telle ? Et si elle en avait une ce serait quoi ?

    Lire la suite

  • Adultisme ou parentification : une stratégie de survie

    Boris Cyrulnik qualifie l’adultisme ou la parentification de « mécanisme de défense » et de « stratégie relationnelle coûteuse ». Il ajoute encore que ça consiste pour l’enfant à « apprendre le déplaisir de vivre par responsabilité précoce ». Etre adultisé consiste à prendre en charge de façon précoce son ou ses parent(s), à se sentir responsable de leur survie et/ou de leur bonheur au détriment de l'insouciance de l'enfance. C'est devenir sérieux avant l'âge mais finalement, rester petit dans son coeur, d'où une certaine immaturité affective!

    Lire la suite

  • Voici qui je suis !

    «J'avais peur à une certaine époque que les gens disent: "Pour qui se prend-elle?" Maintenant, j'ai le courage de me lever et de dire: "Voici qui je suis."»
    – Oprah Winfrey


     

    Je partage avec vous l'écrit du jour de Marie Pier, une belle âme dont je me sens proche... Et si vous n'êtes pas encore abonnés à "Matin Magique" inscrivez-vous vite à  
    http://www.matinmagique.com (sans frais).


    On craint parfois de briller un peu trop intensément, d’occuper trop d’espace… de se prendre pour un autre, comme on dit. Or, cet «autre» qui nous semble si beau et si grand n’est rien de moins que notre être profond qui nous appelle à lui. Et si on ne se sent pas à la hauteur, il est d’autant plus important de se précipiter à sa rencontre et de lui faire une place dans notre vie. ;-) 

    Mantra du jour: «Voici qui je suis.» 

    Passez une magnifique journée !
    Marie-Pier

  • La femme au chapeau violet !

    image de soi,corps,estime de soi,confiance en soiCette histoire a beaucoup circulé sur le net. Elle m'a parlé et je voulais la partager avec vous....

    Quand Elle se regarde dans son miroir:

     À 3 ans :

    Se regarde et voit une reine.

     À 8 ans :

    Se regarde et voit Cendrillon ou la Belle au bois Dormant.

     À 15 ans :
    Se regarde et voit Cendrillon, la belle au Bois Dormant, une actrice de cinéma. Ou bien , si elle est dans ses mauvais jours, se voit grosse, laide, pleine de boutons et dit "Maman, je ne peux pas aller à l'école comme ça !" .

     À 20 ans :

    Se regarde et se voit trop grosse/trop mince, trop petite/trop grande, les cheveux trop raides/trop frisés, mais décide de sortir quand même!

     À 30 ans :

    Se regarde et se voit trop grosse/trop mince, trop petite/trop grande, les cheveux trop raides/trop frisés, mais décide qu'elle n'a pas le temps de les arranger et sort quand même !

     À 40 ans :

    Se regarde et se voit trop grosse/trop mince, trop petite/trop grande, les cheveux trop raides/trop frisés mais se dit qu'au moins elle est propre et sort quand même !

     À 50 ans :

    Se regarde et se dit : "C'est moi", sourit et sort où bon lui semble !

     À 60 ans :

    Se regarde, se dit que bien des gens ne peuvent même plus se voir dans le miroir, sourit, sort et va conquérir le monde !

     À 70 ans :

    Se regarde et voit l'expérience, l'habileté... Elle sourit et sort profiter de la vie !

     À 80 ans :
    Ne se regarde plus autant dans le miroir, met son petit chapeau violet et sort juste pour le plaisir de voir le monde !

    Et si chacun(e) prennait son petit chapeau violet plus tôt !