Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

estime de soi

  • Stage Choisir d’Etre Soi du 12 au 17 juin 2018

    Du 12 juin 18h au 17 juin 2018 14h

    à Saint-Médard-d’Excideuil (24)

    Inscrivez-vous AVANT le 5 jui7 2018

    5 jours au vert en Dordogne pour oser être vous-même et décider de l’offrir à soi et au monde !

    Oser être soi-même ne s’apprend ni avec ses parents, ni à l’école. Bien au contraire ! Nous avons en fait été hypersocialisés au mépris de notre véritable identité. La vie et ses expériences nous invitent souvent à nous retrouver, à nous affirmer avec confiance, et nous cherchons en nous le mode d’emploi qui nous fait défaut.

    Cliquez sur Bulletin d’inscription pour tous les détails pratiques.

    Lire la suite

  • Histoire du pot fêlé qui se sentait inutile !

    Voici une histoire que j'ai reçue et que je vous offre en partage...

    histoire,pot fêlé,inutilité,dépressionIl était une fois une vieille femme qui habitait une petite maison, située à plusieurs lieues de la rivière. Pour aller y puiser de l'eau, elle devait suspendre chaque jour deux pots à un morceau de bois qui épousait la forme de ses maigres épaules voûtées, et faire lentement le chemin aller, puis retour, chargée de son lourd fardeau.

    L'un des pots était en parfait état, mais l'autre était fêlé, et, alors que le premier ne perdait pas une seule goutte d'eau, le second n'arrivait pas à conserver plus de la moitié de son précieux contenu.

    Lire la suite

  • L’histoire de Clotilde qui ne connaissait pas sa valeur

    MC900341859.JPGClotilde a 22 ans. Son petit nez retroussé et ses taches de rousseur lui valent souvent des remarques moqueuses de ses camarades de promo. « T'as pris le soleil derrière une passoire ! » ou « Tu joues de la trompette sans instrument ? ». Clotilde sourit bravement, mais ça la vexe. Déjà que depuis toujours elle a entendu ses parents lui seriner « Je ne sais pas comment tu te débrouilles ma pauvre fille, mais t'es toujours mal fagottée. Regarde ta sœur et prends exemple  ! ».  Des efforts, elle en a fait des tonnes. Pour être bonne en classe, réussir son concours. Tantôt elle était la meilleure et là elle se sentait exister, tantôt elle rejoignait le peloton des « corrects» et alors là le moral était en berne. C'est d'ailleurs ça son problème si elle y pense. Si elle se compare aux autres, elle n'est jamais assez bien. Trop ceci ou pas assez cela. C'est fatigant à la fin ! En même temps, si elle ne se compare à personne elle ne sait pas ce qu'elle vaut. Étrange ! N'aurait-elle pas de valeur en tant que telle ? Et si elle en avait une ce serait quoi ?

    Lire la suite

  • La femme au chapeau violet !

    image de soi,corps,estime de soi,confiance en soiCette histoire a beaucoup circulé sur le net. Elle m'a parlé et je voulais la partager avec vous....

    Quand Elle se regarde dans son miroir:

     À 3 ans :

    Se regarde et voit une reine.

     À 8 ans :

    Se regarde et voit Cendrillon ou la Belle au bois Dormant.

     À 15 ans :
    Se regarde et voit Cendrillon, la belle au Bois Dormant, une actrice de cinéma. Ou bien , si elle est dans ses mauvais jours, se voit grosse, laide, pleine de boutons et dit "Maman, je ne peux pas aller à l'école comme ça !" .

     À 20 ans :

    Se regarde et se voit trop grosse/trop mince, trop petite/trop grande, les cheveux trop raides/trop frisés, mais décide de sortir quand même!

     À 30 ans :

    Se regarde et se voit trop grosse/trop mince, trop petite/trop grande, les cheveux trop raides/trop frisés, mais décide qu'elle n'a pas le temps de les arranger et sort quand même !

     À 40 ans :

    Se regarde et se voit trop grosse/trop mince, trop petite/trop grande, les cheveux trop raides/trop frisés mais se dit qu'au moins elle est propre et sort quand même !

     À 50 ans :

    Se regarde et se dit : "C'est moi", sourit et sort où bon lui semble !

     À 60 ans :

    Se regarde, se dit que bien des gens ne peuvent même plus se voir dans le miroir, sourit, sort et va conquérir le monde !

     À 70 ans :

    Se regarde et voit l'expérience, l'habileté... Elle sourit et sort profiter de la vie !

     À 80 ans :
    Ne se regarde plus autant dans le miroir, met son petit chapeau violet et sort juste pour le plaisir de voir le monde !

    Et si chacun(e) prennait son petit chapeau violet plus tôt !

  • Aimer son corps et le lui dire !

    corps,image,outil d'incarnation,mode,outil relationnel,soins du corpsNous avons de drôles de rapport avec notre corps !

    Soit nous le soumettons à des régimes, nous l'engonçons dans des vêtements sensés le rendre plus séduisant, bien que parfois inconfortables. Nous le soumettons à une discipline de fer pour qu'il soit conforme aux critères que nous avons adoptés ou subis ;

    Soit nous l'oublions, nous le gavons ou le privons de nourriture, de sommeil, de repos, et de soins, nous le saturons de produits ou d'ambiances toxiques pour son équilibre.

    Et lorsqu'un jour il nous lâche, nous sommes tout surpris, voire en colère contre lui. Comment ? Lui, sensé fonctionner sans que nous y pensions, nous fait défaut ? Quelle sombre fatalité, quelle injustice !

    Pourtant, il est là depuis le début de notre vie sur Terre et nous avons appris à fonctionner avec la "machine" qui est la nôtre (optimale ou pas). Une machine subtile et pour tout dire incroyable, capable de nous procurer des sensations, des émotions et de nous mettre en relation avec le monde ! Une machine, véritable outil d'incarnation, pour expérimenter la Vie.

    Certains courants spirituels ont pu faire penser qu'il fallait l'oublier, le contraindre. Certaines modes ont pu nous amener à le malmener pour "paraître" ce que nous ne sommes pas ou plus (jeunes, minces...).

    corps,image,outil d'incarnation,mode,outil relationnel,soins du corpsLa justesse est à chercher individuellement : Prendre soin de son corps comme si c'était notre meilleur ami (c'est le cas !) et surtout l'aimer, tel qu'il est. Le remercier pour ce qu'il nous permet de vivre, le choucouter pour qu'il continuer à fonctionner au mieux (exercice, alimentation saine, massages...) et qu'il sente que nous l'aimons ! Le mettre en valeur, non pour sacrifier aux caprices de la mode, mais pour rendre hommage à la Vie et à l'Etre qui l'habite. Trouver les couleurs et les formes dont les vibrations s'harmonisent avec les siennes ! S'adapter à ses capacités et à son vieillissement, avec respect et bienveillance. Revisiter les croyances à son propos et stopper le discours de dénigrement intérieur (car il se nourrit aussi de nos pensées). Et l'aimer jusqu'au bout, jusqu'à ce qu'un jour final, nous le laissions reconnaissants derrière nous...

  • Prochain stage "Oser s'affirmer" 20-21 mars 2010 en Dordogne


    chemin_EDM_o4b_apercu.jpg

    Oser s'affirmer, c'est être "ni hérisson, ni paillasson". C'est être plus à l'aise dans ses relations, oser poser des limites et exprimer ses besoins tout en respectant les autres. C'est sortir des conditionnements et des croyances limitantes sur soi et son potentiel. C'est manifester ce qu'on est vraiment. C'est souvent oser emprunter un nouveau chemin, celui de l'acceptation de soi, celui du deuil de certains idéaux de perfection, celui du courage de poser de petits pas...

    Le groupe est selon moi le lieu idéal pour faire un retour sur soi et pour utiliser les effets miroirs qu'il propose.

    Le stage "Oser s'affirmer" invite au travail sur la restauration de l'estime de soi et de la confiance en soi, en binômes avec les outils de la clarification, au travail individuel et collectif avec différents outils, aux mises en situation réalistes, tout cela dans une ambiance de confiance, de respect et de non jugement.

    Mon ambition : faire de ce temps un temps de reconnection à soi-même et de restauration de l'estime de soi.

    groupes de 6-8 personnes maximum

    2 jours en week-end : 20 et 21 mars 2010
    Tarif : 240 euros pour les particuliers ; 180 euros pour les étudiants, chômeurs et RMIstes

    Information et inscription : sylviebergeron@orange.fr ou en téléchargeant le bulletin d'inscription suivant (colonne de droite ci-contre)

    Autres dates sur demande. Ateliers en soirée possibles.

    Lieu d'animation : St Antoine de Breuilh (24) ou ses environs.