Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un temps pour Soi - Page 4

  • Et si nous nous aimions plus légèrement en nous aidant mutuellement à grandir ?

    Quand cela va mal dans notre relation de couple, nous oscillons entre deux tendances :

    • Soit culpabiliser et considérer que tout est « de notre faute » ;
    • Soit rejeter les torts sur l’autre.

     

    Or, le couple est le lieu de tous les miroirs. Tout ce qui m’agace chez l’autre est en résonance avec une partie de moi, méconnue ou ancienne, qui cherche à être accueillie et reconnue. Tout ce que j’admire chez l’autre fait aussi écho à une partie de moi que je ne m’autorise pas à reconnaître.

    Lire la suite

  • WE de Respiration Inspirée en 2018 : 23 au 25 mars et 8 au 11 nov

    Vous rencontrez l’un de ces problèmes :

    • Vous avez des freins ou des émotions bloquées, sans nécessairement en connaître l’origine
    • Vous vous sentez déprimé-e ou dépressif-ve
    • Votre mental ne suffit pas à votre évolution
    • Vous n’avez pas toujours accès à votre guidance intérieure

    Ce stage vise à :

    • Permettre à votre maître intérieur de laisser émerger ce qui doit être libéré et/ou pacifié.
    • Au-delà de la parole, accéder à des mémoires (périnatales, biographiques, transgénérationnelles, transpersonnelles)
    • Intégrer au niveau cellulaire des enseignements fondateurs d’une nouvelle conscience de Soi

    Offrez-vous 2 jours pour "souffler" en Dordogne

    Démarrage à 18h le 1er jour et fin à 18h le dernier jour.

    Pour vous inscrire, cliquez ici.

    Lire la suite

  • L'habitude est une étrangère qui supplante en nous la raison...

    Je me rappelle de ma grand-mère montant dans le grenier où je dormais chez elle avec ma soeur. Elle faisait comme cela des apparitions dans notre univers nocturne pour nous raconter des histoires ou nous faire croquer des pommes ratatinées qui séchaient dans un appentis sous les toits. Ce jour là, elle était montée avec un vieux livre de grammaire dans lequel figurait ce poème sur l'Habitude. Il m'a habité depuis. Oh, pas dans son intégralité mais quand même. J'en ai gardé la trace et l'invitation à me méfier des habitudes, mêmes si elles ont su se faire discrètes et se poser dans ma vie... Bonne lecture.

     

    L'habitude

    de René-François Sully Prudhomme  (1839-1907)

    L'habitude est une étrangère
    Qui supplante en nous la raison :
    C'est une ancienne ménagère
    Qui s'installe dans la maison.

    Elle est discrète, humble, fidèle,
    Familière avec tous les coins ;
    On ne s'occupe jamais d'elle,
    Car elle a d'invisibles soins :

    Elle conduit les pieds de l'homme,
    Sait le chemin qu'il eût choisi,
    Connaît son but sans qu'il le nomme,
    Et lui dit tout bas : "Par ici."

    Travaillant pour nous en silence,
    D'un geste sûr, toujours pareil,
    Elle a l'oeil de la vigilance,
    Les lèvres douces du sommeil.

    Mais imprudent qui s'abandonne
    A son joug une fois porté !
    Cette vieille au pas monotone
    Endort la jeune liberté ;

    Et tous ceux que sa force obscure
    A gagnés insensiblement
    Sont des hommes par la figure,
    Des choses par le mouvement.

  • Je nai pas le temps!

    Seigneur, maître du temps,
    fais que je sois toujours prêt à Te donner
    le temps que Tu m'as donné.

    Seigneur, maître du temps,
    aide-moi à trouver chaque jour

    le temps de Te rencontrer
    et le temps d'écouter les autres,

    le temps d'admirer
    et le temps de respirer,

    le temps de me taire
    et le temps de m'arrêter,

    le temps de sourire
    et le temps de remercier,

    le temps de réfléchir
    et le temps de pardonner,

    le temps d'aimer
    et le temps de prier.

    Seigneur, maître du temps,
    je Te donne toutes les heures de cette journée
    et tous les jours de ma vie,
    jusqu'au moment où j'aurai fini
    mon temps sur la terre.

    Jean-Pierre DUbois-Dumée

    Extrait de "Prier avec les mots de tous les jours" Ed. Desclée de Brouwer

  • Quand je te demande d'être écouté de J. Salomé

    Quand je te demande de m’écouter et que tu commences à me donner des conseils, je ne me sens pas entendu.

    Quand je te demande de m’écouter et que tu me poses des questions, quand tu argumentes, quand tu tentes de m’expliquer ce que je ressens ou ne devrais pas ressentir, je me sens agressé.

    Quand je te demande de m’écouter et que tu t’empares de ce que je dis pour tenter de résoudre ce que tu crois être mon problème, aussi étrange que cela puisse paraître, je me sens encore plus en perdition.

    Quand je te demande ton écoute, je te demande d’être là, au présent, dans cet instant si fragile où je me cherche dans une parole parfois maladroite, inquiétante, injuste ou chaotique. J’ai besoin de ton oreille, de ta tolérance, de ta patience pour me dire au plus difficile comme au plus léger.

    Oui simplement m’écouter…. sans excusation ou accusation, sans dépossession de ma parole.

    Écoute, écoute moi. Tout ce que je te demande c’est de m’écouter. Au plus proche de moi. Simplement accueillir ce que je tente de te dire, ce que j’essaie de me dire. Ne m’interromps pas dans mon murmure, n’aie pas peur de mes tâtonnements ou de mes imprécations. Mes contradictions comme mes accusations, aussi injustes soient-elles, sont importantes pour moi.

    Par ton écoute je tente de dire ma différence, j’essaie de me faire entendre surtout de moi-même. J’accède ainsi à une parole propre, celle dont j’ai été longtemps dépossédé.

    Oh non, je n’ai pas besoin de conseils. Je peux agir par moi-même et aussi me tromper. Je ne suis pas impuissant, parfois démuni, découragé, hésitant, pas toujours impotent.

    Si tu veux faire pour moi, tu contribues à ma peur, tu accentues mon inadéquation et peut-être renforce ma dépendance.
    Quand je me sens écouté, je peux enfin m’entendre.

    Quand je me sens écouté je peux entrer en reliance. Établir des ponts, des passerelles incertaines entre mon histoire et mes histoires. Relier des événements, des situations, des rencontres ou des émotions pour en faire la trame de mes interrogations. Pour tisser ainsi l’écoute de ma vie.

    Oui, ton écoute est passionnante. S’il te plaît, écoute et entends moi.

    Et si tu veux parler à ton tour, attends juste un instant que je puisse terminer et je t’écouterai à mon tour, mieux, surtout si je me suis senti entendu.