Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Histoires pour réfléchir

  • Et si je faisais du tri?

    Avez-vous remarqué comme tout changement intérieur appelle à faire le vide, à élaguer certaines relations ou à se débarrasser de certains objets. De même, aborder un déménagement, invite à faire un travail de détachement à certains objets, souvenirs et/ou habitudes, tout autant qu'à certaines relations.

    A l'aube d'un déménagement vers Trélissac (et oui, nous allons bouger après 10 ans à St Antoine de Breuilh!), je m'interroge sur ce que je dois garder ou libérer... NB : je vous en dirai plus sur ma nouvelle adresse dès que tout cela sera bouclé.

    Qu’ai je besoin, en effet, de conserver tous ces documents, traces de mon passé et de mon parcours (rapports de stage, cours divers) alors que je n’y jette jamais un coup d’oeil, à quoi sert de continuer à manger dans des assiettes reçues en dépannage il y a 20 ans et qui me sortent par les yeux, et tous ces vêtements qui encombrent ma garde-robe et que je garde au cas où alors que ce n’est plus mon style ni mon énergie du moment !

    Allez hop ! De l’air, de l’espace, du mouvement. Car comment accueillir le nouveau, l’inattendu, le souffle si je ne leur fais pas un peu de place.

    Chaque acte de tri est un acte d’épuration intérieure et extérieure. Donner, jeter, recycler chaque objet me demande de m’interroger sur le sens que je lui donne encore dans ma vie. Embellit-il ma vie ? Ai-je plaisir à le regarder, à m’en servir ou à le porter ?

    Parfois aussi, se séparer d’un objet renvoie à des loyautés familiales. Comment vais-je pouvoir me séparer de l’armoire que m’a transmise ma grand-mère ? Alors, ne nous bousculons pas trop, ni trop vite. Un pas après l’autre... Hier, en regardant mes étagères épurées, je me suis sentie plus disponible, plus pleine d’enthousiasme, d’énergie. Curieux non ?

    La légèreté que cet acte de tri apporte est la récompense. Et tant mieux, si ce que je sors de chez moi peut profiter à d’autres. L’énergie, c’est fait pour circuler !

    Lire la suite

  • Réflexions sur le chemin de Compostelle

    compostelle.jpgCe qu’il y a de magique quand on chemine sur le Chemin de Compostelle, c’est qu’on oublie ses préoccupations futures et ses réflexions sur le passé. Pendant 13 jours, j’ai cheminé donc, sac sur le dos, comme un escargot qui porte sa maison et l’essentiel à sa survie. Pas après pas, sur environ 300 kilomètres, je me suis retrouvée au centre de moi-même. Parfois, le paysage à couper le souffle m’a invitée à lever le nez du chemin, parfois, je suis restée concentrée sur le pas suivant, sur la persévérance, sur l’objectif à atteindre.

    Lire la suite

  • 3 astuces en cas de surchauffe mentale

    Que faire en cas de surchauffe mentale ?

    Il vous est sans doute arriver d’être tellement happé par tout ce qui est à FAIRE que vous y consacrez toute votre énergie, vos pensées, vos actions… Au bout d’un moment, le mal de tête n’est pas loin. Vous n’arrivez plus à vous poser, votre cerveau est en ébullition de façon permanent et vous commencez à être impatient, voire agacé par tout ce qui entrave votre magnifique plan d’actions ! Vous êtes essentiellement centré sur vous et vous vous sentez débordé.

     Il est temps de s’arrêter et de faire  un pause car vous n’avez plus le recul suffisant et votre créativité est en train de diminuer. Bien sûr, votre EGO est à la fête puisqu’il prend toute la place. Il est temps que votre guidance intérieure, votre sagesse ou Maître Intérieur, reprenne les rennes de votre vie !

     3 choses à faire

    Lire la suite

  • Dernière parole d’amour à ceux qui sont prêts à mourir

    J’ai encore en souvenir ma grand-mère, une femme de tête qui avait passé plus de 50 ans avec son mari. Je la revois à l’hôpital où son mari est en soins intensifs. Il nous supplie de l’aider à partir car il souffre trop. Les médecins ne veulent pas le mettre sous morphine de peur, disent-ils, qu’il ne meure. Or, il est DEJA mourant ! Aberration d’un système médical qui se protège avant de penser au confort du patient...

     

    Lire la suite

  • Ces tests que la vie nous propose!

    Nous sommes parfois tant emplis par la beauté d’un paysage, la force d’une prise de conscience, la connexion à notre sagesse intérieure que nous ne comprenons plus rien lorsque la vie nous confronte à des situations difficiles et que nous nous retrouvons démunis.

    Où sont donc passées ces lumineuses inspirations, cette sagesse et cette envie d’être alignés à qui nous sommes vraiment dans ces moments là ? Tristesse, colère, agacement, culpabilité, critique... reviennent massivement nous bousculer.

    La vie vient nous tester pour nous permettre de mettre en pratique ses enseignements et de consolider nos prises de conscience en les incarnant dans la matière ! L’intention de rester alignés est le premier pas à poser.

    Ensuite, chacun peut utiliser les outils qui lui sont propres : Ho’oponopono, méditation, respiration, affirmations positives, prière, etc... Nous pouvons alors nous accueillir là où nous en sommes sans jugement, nous pardonner nos écarts et nos résistances, nous féliciter pour nos avancées et pourquoi pas demander de l’aide.

    Lire la suite

  • Histoire du pot fêlé qui se sentait inutile !

    Voici une histoire que j'ai reçue et que je vous offre en partage...

    histoire,pot fêlé,inutilité,dépressionIl était une fois une vieille femme qui habitait une petite maison, située à plusieurs lieues de la rivière. Pour aller y puiser de l'eau, elle devait suspendre chaque jour deux pots à un morceau de bois qui épousait la forme de ses maigres épaules voûtées, et faire lentement le chemin aller, puis retour, chargée de son lourd fardeau.

    L'un des pots était en parfait état, mais l'autre était fêlé, et, alors que le premier ne perdait pas une seule goutte d'eau, le second n'arrivait pas à conserver plus de la moitié de son précieux contenu.

    Lire la suite